greenwashing emballage alimentaire écologique

Pour faire face aux nouvelles exigences écologiques Européennes et françaises, les nouveautés affluent sur le marché de l’emballage alimentaire. Le plastique est voué à être de plus en plus remplacé par des emballages alimentaires produits à partir de matières végétales. Biosourcés, biodégradables, recyclables, compostables, les nouveaux emballages sont-ils réellement plus éco-responsables ?

Les entreprises ont bien compris qu’il s’agissait d’un marché porteur ! Les moins scrupuleuses mettent alors en place des actions de greenwashing afin de pénétrer le marché. Comment les repérer ? Pour cela, nous vous dévoilons trois cas concrets de greenwashing auxquels est inévitablement confronté le secteur de l’emballage alimentaire.

 

Qu'est-ce que le greenwashing ?

Le greenwashing, ou éco-blanchiment, est de plus en plus utilisé par les entreprises ! Il s’agit d’une stratégie de marketing visant à communiquer en se donnant une image éco-responsable. Bien évidemment, les pratiques des structures concernées sont en réalité littéralement éloignées de ce qu’elles laissent croire. Nous pourrions l’assimiler à une publicité mensongère.

Le greenwashing peut être mis en place autour de la communication (manque de transparence ou mensonges), du produit (ex : faux labels) ou encore du packaging (couleur verte, visuels, etc.). Cette pratique touche de nombreux secteurs : le textile, la cosmétique, le luxe, l’automobile, l’agroalimentaire… Découvrons quelques cas de greenwashing dans le secteur de l’emballage alimentaire !  

La recyclabilité pas toujours avérée

Nombreuses sont les entreprises qui prônent des emballages alimentaires écologiques notamment recyclables. Parmi ces emballages, une importante quantité de boîtes repas, de pots à sauce et de gobelets sont en kraft avec une lamination en PE pour garantir l’étanchéité. Le kraft seul est recyclable. Le PE l’est aussi.

Quel est donc le problème ? Il est impossible à ce jour de séparer le kraft et le PE. Par conséquent, les emballages concernés ne peuvent pas être recyclés. Outre l’absence d’informations à ce sujet, il est important de savoir que de nombreuses entreprises « omettent » de mentionner la présence de la lamination PE dans leurs emballages alimentaires.

Pour faire face à ce fléau, nous vous proposons des emballages alimentaires avec une lamination en amidon de maïs et donc d’origine naturelle (100% biosourcé et compostable industriellement). Nous proposons également la lamination aqueuse (100% recyclable en poubelle jaune).

emballage alimentaire recyclable kraft

Le flou autour de la compostabilité

La mention « compostable » ne signifie pas nécessairement que votre emballage alimentaire peut être jeté dans votre composteur à domicile !

En réalité, il existe le compostage à domicile ou partagé selon votre localisation, mais aussi le compostage en unité industrielle. La mention « compostage industriel » n’est malheureusement pas présente sur tous les emballages alimentaires concernés. Vous avez manqué notre article sur les différents types de compostage ? Retrouvez-le par ici.    

Bien que la bagasse soit en théorie compostable à domicile, la plupart des usines la certifient comme une matière compostable industriellement. Dans le cas où vous disposez d'un emballage certifié pour le compost domestique, nous vous rappelons que votre compost doit contenir majoritairement de matières organiques et d’une faible quantité d’emballages pour se décomposer facilement.

La compostabilité industrielle est peu mise en avant en France, et pour cause, il n’existe pas de point de collecte et d’infrastructure de compostage industriel à l’heure actuelle. Espérons que notre pays rattrape rapidement son retard face à des pays qui comptent déjà plusieurs infrastructures adaptées.

emballage alimentaire biodégradable compostable

Biosourcé ne signifie pas jetable dans la nature ! 

Les emballages alimentaires biosourcés sont effectivement d’origine naturelle. C’est notamment le cas de nos emballages en bagasse, en PLA, en kraft et en amidon de maïs qui sont 100% biosourcés. Ces derniers sont par ailleurs biodégradables, mais seulement dans certaines conditions ! C’est pourquoi il ne convient donc pas de les jeter dans la nature.

Ces emballages sont en effet compostables dans des conditions particulières de température et d’humidité que l’on peut reproduire au sein d’un centre de compostage industriel. Par exemple, la bagasse se décompose en 45 jours environ dans une unité de compostage industriel.

Vous l’aurez compris : les emballages jetés dans la nature se décomposent bien plus lentement. Si des centres de compostage industriel sont disponibles dans votre pays, pourquoi donc ne pas faire une bonne action en jetant vos emballages certifiés dans la poubelle prévue à cet effet ? Vous permettrez ainsi de moins polluer tout en en contribuant à la revalorisation de vos déchets en compost, riche fertilisant naturel et économique.

 

Comme la plupart des secteurs, l’emballage alimentaire doit aussi faire face au greenwashing grandissant. Vous êtes un professionnel de la restauration ? Assurez-vous bien que vos emballages alimentaires soient entièrement recyclables ou compostables.

Découvrez nos emballages alimentaires éco-conçus, biodégradables, compostables ou recyclables. Nous vous garantissons toute transparence concernant nos produits ! Avec nous, vous faites le choix d’une promesse éco-responsable tenue !

 

Sources : 

 

https://www.bioalaune.com/fr/actualite-bio/37096/derives-greenwashing

https://www.hellocarbo.com/blog/communaute/greenwashing-exemples/

https://www.sciencesetavenir.fr/nutrition/unae-emballages-ecologiques-pour-des-complements-alimentaires-responsables_160602